Qu’est-ce qu’un savon maison ?

Un savon maison ne possède pas de sodium qui est très agressif pour la peau. Les savons « industriels » contiennent des additifs variés, de l’eau, de la glycérine et beaucoup d’autres produits qui sont mauvais pour la peau.

Les savons maisons sont beaucoup plus naturels et économiques. Fabriquer son propre savon est aussi l’occasion d’avoir un savon adapté à sa peau sans produits chimiques.

Autrefois, les savons étaient confectionnés avec des cendres de bois et des graisses de provenances animales et/ou végétales. Aujourd’hui, les savons sont fabriqués avec le même mélange et surtout des produits chimiques.

Pour fabriquer son propre savon, il faut comprendre comment fonctionne « la saponification à froid ».

La saponification à froid qu’est-ce que c’est ?

Pour obtenir un savon, il faut une base forte qui s’appelle la soude caustique, qui agit sur un corps gras, c’est-à-dire qui agit sur l’huile végétal ou la graisse animale.

Cette réaction s’appelle la saponification.

Pour pouvoir faire un savon maison, il faut utiliser la méthode de la saponification à froid.

Il s’agit d’une technique à température ambiante, qui nécessite un temps de séchage de 6 semaines minimum.

Quels sont les bienfaits d’un savon obtenu grâce à la saponification à froid ?

Le savon réalisé avec la méthode de la saponification à froid à des propriétés hydratantes.

Cette méthode permet aussi d’assurer la préservation de quelques vitamines (E, A), et des alcools gras.

Le savon maison est antioxydant, nourrissant, protecteur et adoucissant.

Quand on produit son savon à froid et qu’il est confectionné avec un sur-gras d’au moins 5%, il permet de rendre le savon moins agressif pour nourrir au maximum la peau.

Les astuces pour un savon maison ?

Un savon à froid à généralement une couleur assez naturelle. Généralement, les savons qui possèdent une grande coloration ne sont pas 100% naturels.

Cependant en ajoutant au savon, des pétales de fleurs séchés, du jus de fruits etc., la coloration du savon est possible.

Pour que votre savon maison dur longtemps et reste en bon état, il faut qu’il soit à l’abri de l’humidité donc il faut le placé dans un endroit plutôt sec.

Si vous souhaitez trimballer votre savon maison avec vous, il est préférable de le mettre dans une boite contenant des trous pour pas qu’il macère.

Le savon maison est-t-il plus économique ?

Le savon à froid est beaucoup plus économique à l’utilisation. Il est plus économique car on utilise vraiment ce dont l’on a besoin, comparé à un gel douche classique qui a tendance à glisser entre les doigts. Un savon à froid tenu dans des conditions idéales dure 2 à 3 fois plus longtemps qu’un gel douche classique.

De plus il a un impact positif sur l’environnement, puisque il est biodégradable pratiquement à 100%. Contrairement à un gel douche classique qui ne se bio-dégrade pas, le savon froid n’a aucun impact sur la nature.

Si on compare aussi le gel douche et le savon a froid, le gel douche classique contient un emballage, ce qui a un impact pour l’environnement (pour votre savon vous utiliser un contenant en verre réutilisable).

En plus de ça, le savon froid utilise que très peu d’énergie (le bras de la personne qui le fabrique pour faire le mélange, et un peu d’énergie électrique pour le mixeur).

C’est intéressant aussi puisque les ingrédients de bases sont simples à se procurer.

Quels sont les composants d’un savon maison ?

Il faut 100g d’huile de coco, 100g de beurre de karité, mais aussi 135g d’huile de colza, ainsi que 45,5g de soude puis 116,9g d’eau.

Pour la peau et le cuir chevelu : le savon est moins agressif car il n’y pas d’ingrédients détergents comme le sodium. Cela évite donc d’abimer la peau et la flore et/ou des éventuels démangeaisons, pellicules ou autres…

Pour la planète et nos produits de consommation : les gels douches classiques comme le savon froid d’ailleurs finissent dans les eaux usées donc dans la nature.

Et donc, comment faire un savon maison ?

Un savon maison doit être composé de :

  • Un ou plusieurs corps gras donc huiles végétales, graisses animales…
  • De soude
  • D’eau

Vous pouvez aussi rajouter :

  • Des colorants minéraux ou végétaux pour colorer votre savon.
  • Des huiles essentielles, ce qui peut permettre d’ajouter d’autres bienfaits (et odeur)
  • Des exfoliants tel que du marc de café
  • Du lait pour obtenir un savon plus crémeux mais aussi plus doux.

Exemple pour fabriquer un savon maison « basique » :

Pour préparer le savon, voici les différentes étapes :

  1. Utiliser une paire de gants, un tablier et des lunettes de protection.
  2. Privilégier les contenants en verre.
  3. La première étape pour la fabrication du savon maison est de faire fondre le beurre de karité au bain-marie.
  4. Ensuite, il faut mélanger jusqu’à obtenir une texture homogène : le beurre fondu aux huiles.
  5. Dans un endroit bien aérer, ajoutez la soude caustique à l’eau.
  6. Ajoutez la lessive de soude aux corps gras lorsque les deux mélanges sont à température ambiante.
  7. Mélanger les mixtures jusqu’à obtenir une texture légèrement épaisse (puis ajouter les colorants que vous souhaitez ou huiles supplémentaires).
  8. Après toute ces étapes, il faut mettre le mélange dans un moule et le couvrir à l’aide de cellophane pour éviter le contact entre l’air avec le savon
  9. Pour démouler le savon, il faudra attendre 48h.
  10. Ensuite, il faut laisser reposer le savon 6 semaines minimum.
  11. Puis enfin, avant de l’utiliser, il faut vérifier l’acidité du savon grâce à du papier pH.

Si vous souhaitez être guidé pas à pas il existe un kit pour faire son savon maison ainsi que du sels de bain ou encore du gel douche. Ce kit « Spa Lab » sera adapté pour les petits comme pour les grands :

Vous pouvez également aimer :